Paix Justice Création Réseau Gubbio

cercle de silence

 

Cercle de silence à Pau

Depuis le 30 octobre 2007, à l’initiative des frères franciscains et des membres de la famille franciscaine toulousaine, des hommes et des femmes, de tous horizons et de toutes sensibilités, se retrouvent en silence et en prière, pour dénoncer l’enfermement par le gouvernement dans des centres de rétention des personnes étrangères en situation irrégulière. En formant un Cercle de Silence nous dénonçons des actes qui blessent l’humanité…

– Est-il acceptable que dans des pays démocratiques des femmes et des hommes, dépourvus de titre de séjour, soient traités comme des délinquants et enfermés dans des centres de rétention ? Ils n’ont commis aucune atteinte, ni aux personnes, ni aux biens. L’irrégularité de leur situation administrative ne doit pas constituer un motif de privation de liberté ?

– Est-il acceptable que la marque infamante et injuste de l’enfermement soit ajoutée à leur précarité ?

– Est-il acceptable que soit rendue possible la violation de droits fondamentaux des personnes dépourvues de titres de séjours ? Par exemple, la reconduite à la frontière effectuée avant que le Juge des Libertés puisse statuer sur la légalité de la procédure d’interpellation.

Des solutions alternatives existent. Il faut en poursuivre l’étude et la concrétisation.

Ces problèmes sont mondiaux et complexes. Nous ne prétendons pas avoir les solutions mais aujourd’hui, nous pensons qu’elles doivent obligatoirement respecter la dignité de chaque personne.

Il ne suffit pas de s’indigner. Nous invitons tous nos concitoyens à traduire en actes, le cri de leur conscience. Notre silence, que certains d’entre nous habitent de leur prière, veut rejoindre les personnes en situation irrégulière, ceux qui font la loi et ceux qui la font appliquer.

En savoir plus